L’Amertume des regrets…

Deux heures et quart heure française,  cinquantième minutes, l’arbitre lève les yeux au ciel et siffle les trois coups. Entre hystérie Brésilienne et pleure français les rôles auraient pu être inversés, si seulement…

Une affiche de gala, un « classico » diront certain mais avant tout un match de huitième de finale de Coupe du Monde.

Les Bleus le comprennent vite et à l’image de cette frappe à la quatorzièmes minutes repoussée in-extremis par le portier Brésilien.

Reprochée lors du dernier match l’implication défensive est générale et les assauts brésiliens se heurtent à un mur français bien en place.

Des bleus joueurs, mais attentif vont se faire surprendre sur une main dans la surface et un penalty transformé non sans difficulté par les Brésiliens. La réponse immédiate des français sur un corner est significative de cette prise de conscience, les deux équipes rentrent au vestiaire dos à dos.

Mais si l’intensité de la première mi-temps était à saluer et à applaudir, la seconde période est terne côté français au contraire des Brésiliens galvanisés et déferlant sur le but français.

Dépassés physiquement tantôt techniquement, les bleus craquent dix minutes après le retour au vestiaire et ne sauront pas trouver les ressources nécessaires pour s’approcher du but brésilien sur la seconde période.

La marche était-elle trop haute ? Rivalisant pendant une mi-temps les acteurs français sont à saluer même si des regrets sont envisageables.

Dominés en deuxième période ils n’ont pas su faire le dos rond au contraire des brésiliens en première, une erreur que certain qualifieront de jeunesse.

On l’avait vu aux Jeux olympiques de Rio, avec le duel des perchistes, ici encore l’image brésilienne ne sera pas porté en effigie, chambreuse et parfois même irrespectueuse (NDLR  sur le premier but brésilien, un joueur chambre Salilou) loin des attentes de cette compétition.

Les bleus défait ne plieront pas bagages dès maintenant, trois matchs restent à venir…

Benacerraf Simon

Ensemble tout est possible !…

Vous pouvez visualiser le match en suivant le lien ci-dessous :

https://youtu.be/v2g5FKcjR-I